Si vous souhaitez professionnaliser le rendu de vos morceaux, il va un jour ou l’autre falloir penser à utiliser un de-esser sur vos pistes de voix.

Ce type de VST est un incontournable dans le traitement des voix et nous allons voir dans ce tutoriel qu’il n’est pas si difficile à utiliser lorsque l’on connaît certaines astuces.

Qu’est-ce qu’un de-esser ?

Pour faire simple, un de-esser va permettre de limiter certaines fréquences sifflantes sur une voix. Ce-dernier agit directement sur les fréquences par le biais d’un coupe-bas avec de la compression.

Ce sont les termes qui possèdent une grande proportion de hautes fréquences qui sont ciblés. Par exemple, quand vous prononcez le mot “siffler”, le “s” prononcé contient beaucoup de hautes fréquences qui vont venir attaquer l’oreille des auditeurs.

Et lorsque l’on a le micro près de la bouche pour obtenir un son global plus optimisé, il est quasiment impossible de supprimer totalement ces “s” du rendu sonore de façon naturelle. C’est pour cela que l’on va utiliser un de-esser en complément

Il va donc éliminer cette sensation de bourdonnement qui peut être très désagréable pour l’auditeur. Ne pas la supprimer serait une erreur puisque la qualité perçue de votre rendu serait détériorée et sonnerait moins professionnelle.

Lequel choisir ?

Temps de lecture

5 minutes

Nos nouveautés

Le de-esser est également utilisable sur des instruments, mais nous allons nous focaliser sur son utilisation pour les voix qui peuvent être de rap. 

Tout d’abord, la base sera d’obtenir votre de-esser. Plusieurs de-esser sont présents sur le marché et fonctionnent très bien.

Nous aimons beaucoup le de-esser de Fabfilter, ils se nomme “Pro DS” et il est trouvable à 149,99€ sur le site de fabfilter.com. Pour les plus petits budgets, nous pouvons conseiller le DeEsser de Waves qui fait également très bien son travail pour 99,99$ (ce-dernier est très souvent en réduction sur le site pour descendre en-dessous des 30€ !). 

Il en existe aussi des gratuits, mais pour avoir un rendu optimal, il va falloir mettre un peu la main à la poche…

Ensuite, vous pourrez l’utiliser de façon indépendante, ou sur des logiciels de MAO comme FL Studio, Ableton, Cubase…

Comment paramétrer le de-esser pour l'appliquer sur votre voix ?

Pour ce tutoriel, nous allons nous baser sur le de-esser de FabFilter, mais leur utilisation est quasi-similaire peu importe le modèle choisi.

Tout d’abord, il va falloir choisir la plage de fréquences sur laquelle vous souhaitez appliquer votre de-esser. Comme dit précédemment, les fréquences visées ne se trouvent pas dans les graves mais dans les aigus. Vous pouvez donc vous focaliser sur les fréquences allant de 7 khz à 14 khz.

Ensuite, le de-esser va travailler tout seul en analysant grâce au threshold les fréquences qui vont se montrer trop agressives. Il va les limiter assez fortement pour que les oreilles ne se sent pas agressées par le son des “s”. Vous pouvez faire l’essai si vous avez le fabfilter pro DS en appuyant sur le bouton “Audition”, les fréquences que vous allez entendre vous réconforteront dans votre choix d’avoir acheté un de-esser.

Le résultat avec le paramétrage par défaut devrait déjà très bien fonctionner sur la voix. Mais, nous vous invitons à tout de même essayer de jouer avec le bouton “threshold” pour voir si certains paramétrages ne seraient pas plus appropriés à votre voix (car tous les types d’enregistrements ne sont pas les mêmes, au même titre que les voix).

Pour aller encore plus loin dans votre traitement de la voix au niveau des “s” parasites, vous pouvez y ajouter un multipresseur, qui va permettre de diminuer encore plus la pression que l’on peut ressentir avec ces fréquences hautes.

Nous arrivons à la fin de ce tutoriel et nous espérons que vous pourrez traiter votre voix à l’aide d’un de-esser plus facilement pour rendre vos morceaux plus professionnels ! Si vous avez encore besoin d’écrire votre texte de rap avant de le mixer, pas de soucis, nous avons rédigé un tutoriel comportant des astuces importantes à ce sujet !