Qu’est-ce qu’un sample ? 5 choses à savoir

Lorsque vous écoutez de la musique, vous arrivez souvent à un moment où vous dites : « Je suis sûr d’avoir déjà entendu ça quelque part ». Il est fort probable que vous ayez rencontré un phénomène très courant dans l’industrie musicale d’aujourd’hui : l’utilisation de samples. Alors, qu’est-ce qu’un sample ? 

Le sampling, une technique omniprésente dans la musique moderne, est l’art de prendre un segment d’un enregistrement sonore et de le réutiliser comme un instrument dans une nouvelle composition musicale. Mais qu’est-ce qu’un sample exactement? Pourquoi est-il devenu si central dans la production musicale contemporaine ? Et comment a-t-il réussi à remodeler l’identité même de la musique telle que nous la connaissons ?

Temps de lecture

10 minutes

Comprendre ce qu'est un Sample

Un sample, c’est un segment sonore préenregistré qui est incorporé dans une nouvelle œuvre musicale. Cela peut être un extrait musical, un rythme, un effet sonore ou même une partie d’un discours. L’art de réutiliser ces échantillons audio est communément appelé le sampling.

Pour illustrer ce concept, prenons l’exemple de la chanson « Stronger » de Kanye West. Cette chanson sample le morceau « Harder, Better, Faster, Stronger » du groupe Daft Punk, qui a lui-même samplé « Cola Bottle Baby » d’Edwin Birdsong. Ces samples contribuent à créer une nouvelle composition qui est à la fois unique et riche de ses influences musicales.

Historique du sample

Le sample n’est pas une invention récente. C’est une technique qui a évolué en parallèle avec la technologie musicale. Au début, les samples étaient généralement créés à partir de disques vinyles, le principal support d’enregistrement audio de l’époque. Mais avec l’arrivée des technologies numériques, le processus de sampling a été transformé. Aujourd’hui, les samples peuvent être extraits de presque n’importe quelle source audio numérique.

L’utilisation du sample dans la musique a vraiment commencé à prendre son envol dans les années 1980 avec la montée en puissance du hip-hop. Les producteurs de cette époque ont commencé à incorporer des fragments de chansons existantes dans leurs propres compositions. Une pratique que l’on peut notamment retrouver dans la chanson « Fight The Power » de Public Enemy qui, selon le New York Times, contient des samples de pas moins de 20 chansons différentes.

Les catégories de samples

Il existe de nombreux types de samples, chacun ayant sa propre utilité dans la composition musicale. D’une part, nous avons les « loop samples », des échantillons sonores qui sont répétés en boucle pour construire une base rythmique ou mélodique. Un exemple célèbre de ceci est le « Amen Break », un sample d’une performance de batterie des années 1960 qui a été utilisé dans d’innombrables morceaux de musique électronique.

D’autre part, il y a les « one-shot samples ». Ce sont généralement des sons brefs qui sont utilisés de manière ponctuelle dans une chanson, comme un coup de cymbale ou un son de synthétiseur. Le célèbre cri « Yeah! Woo! » de James Brown dans « Think (About It) » de Lyn Collins est un exemple bien connu de one-shot sample.

Implications culturelles et légales du sample

Le sampling est plus qu’une simple technique musicale, il a également une signification culturelle profonde. En samplant des morceaux de musique existants, les artistes peuvent rendre hommage à leurs influences, réinterpréter des œuvres anciennes ou fusionner différents genres musicaux. Par exemple, le groupe britannique The Prodigy a samplé une variété de genres, du punk au reggae, dans leur album « Music for the Jilted Generation ».

Cependant, le sampling a aussi soulevé des questions légales, en particulier en ce qui concerne les droits d’auteur. Pour utiliser un sample, les artistes doivent généralement obtenir l’autorisation des titulaires des droits d’auteur de l’enregistrement original, ce qui peut entraîner des frais de licence. Les maisons de disques pourront vous le dire.

L'Impact du sample sur la musique moderne

Le sampling a considérablement influencé la musique moderne. Il a ouvert de nouvelles possibilités pour les artistes et a permis de fusionner des genres musicaux autrefois distincts. Le sample est une technique puissante qui a transformé la façon dont nous créons et apprécions la musique.

Pour illustrer l’impact du sampling, prenons l’exemple de la chanson « Can I Kick It? » du groupe de hip-hop A Tribe Called Quest. Cette chanson incorpore des samples de « Walk on the Wild Side » de Lou Reed et « Spinning Wheel » de Dr. Lonnie Smith, créant une fusion harmonieuse de hip-hop et de rock.

Ce n’est qu’un exemple supplémentaire qui illustre l’impact du sample sur la musique moderne, car tous les jours, vous écoutez des musiques qui contiennent des samples et nous pourrions en citer des centaines. Et énormément de disque de diamant ou de platine comprennent des samples.

Donc en résumé, qu’est-ce qu’un sample ? C’est une fenêtre sur le passé, une source d’inspiration et un outil pour créer quelque chose de nouveau. Que vous soyez un producteur de musique, un DJ, un musicien ou simplement un auditeur passionné, comprendre ce qu’est un sample peut enrichir votre appréciation de la musique moderne.

En reconnaissant les samples dans vos morceaux préférés, vous pouvez découvrir une nouvelle profondeur dans la musique que vous aimez et vous connecter à une histoire musicale plus large. Alors, la prochaine fois que vous appuyez sur « play », prêtez l’oreille aux samples. Vous pourriez être surpris par ce que vous entendez.

Soutenez gratuitement notre travail !

Découvrez notre nouvelle playlist sur les plateformes de streaming !