Après vous avoir donné des astuces pour écrire un texte de rap dans son ensemble, nous avons trouvé pertinent de vous donner quelques astuces plus détaillées pour écrire un 16 mesures

Si vous êtes amateur de rap, vous avez sans aucun doute déjà entendu parler de ce terme et nous allons essayer de l’éclaircir au maximum dans cet article qui y sera dédié. 

L’objectif sera de vous permettre d’optimiser vos couplets ou vos refrains en 16 mesures, car oui, un refrain peut aussi comporter 16 mesures dans le rap.

Temps de lecture

8 minutes

Qu'est-ce qu'une mesure ?

Avant d’écrire un 16 mesures, il est important de comprendre ce qu’est une mesure. Pour faire très simple, une mesure est une unité de temps.

Une mesure permet donc de découper un morceau en blocs de durées égales qui vont donner la possibilité d’organiser le morceau dans sa globalité.

grille-mesure-temps-snare

Une mesure est elle-même composée de 4 temps. Certains types de musiques peuvent en comporter 2 ou 3, mais dans l’univers du hip-hop nous sommes confrontés à 4 temps par mesure en règle générale. C’est de là que vient l’expression “rapper dans les temps”. Une mesure est une unité de temps trop longue pour donner le rythme, ce sont donc les temps de la mesure qui vont remplir ce rôle.

Chaque temps est marqué par une pulsation qui va pouvoir permettre de marquer les débuts de mots et de leur donner plus d’impact par rapport au rythme global de l’instrumentale.

Donc vous l’aurez compris, dans cette logique, écrire un 16 mesures correspond au fait d’écrire 16 fois 1 mesure de 4 temps donc 64 temps.

Les temps seront plus ou moins courts en fonction du tempo (BPM) de l’instrumentale choisie. Plus le tempo est élevé, plus les temps seront courts, c’est un élément très important à prendre en compte lorsque vous interprétez vos textes sur l’instru que vous avez choisie. Pour connaître le BPM de l’instrumentale, rien de plus simple, référez-vous à la colonne “BPM” de notre catalogue d’instrumentales.

La rédaction du 16 mesures de rap en pratique

1) Trouvez l’inspiration et le thème de votre rédaction

La première étape pour rédiger un 16 mesures est de trouver l’inspiration. Cela peut paraître logique au premier abord mais c’est l’étape qui va vous permettre de savoir si vous êtes prêt ou non à rédiger votre 16 mesures. 

Il y aura des jours où vous n’aurez aucune inspiration et où aucun thème ne vous viendra à l’esprit pour rapper, dans ce cas il sera inutile de forcer. Comme toute activité créative, le rap demande d’être inspiré pour être efficace dans la pratique.

Sortez, regardez des films, écoutez différents types de musiques jusqu’à ce que vous trouviez l’inspiration qui vous est nécessaire pour écrire.

Au moment où vous aurez trouvé cette inspiration, la machine sera lancée.

2) Maîtriser le BPM (battements par minutes) de l’instrumentale

Comme expliqué dans la partie précédente de cet article, pour écrire un 16 mesures, il sera primordial de maîtriser le tempo de votre instrumentale.

Imaginons d’un côté une instrumentale à 120 BPM et de l’autre une à 156 BPM.

Avec l’instrumentale à 120, vous aurez beaucoup plus d’espace au sein d’une mesure afin de placer votre texte.

Avec l’instrumentale à 156, vous aurez moins de place pour placer du texte.

Mais est-ce que cela veut dire qu’une instrumentale à 120 de BPM est plus adaptée pour rapper ?

La réponse est non, puisqu’une instrumentale avec un BPM plus élevé vous permettra de plus facilement varier les flows et une instrumentale avec un BPM plus bas vous permettra de placer plus facilement vos mots au sein d’une mesure.

N’oubliez pas que votre créativité est la chose la plus importante et vous ne devez pas vous baser sur trop de règles préconçues. Eminem peut facilement placer plus de texte dans une mesure d’une instru à 180 BPM qu’un autre rappeur lambda dans une instru à 90 BPM.

De plus, 4 mots dans une mesure peuvent être plus impactants que 16 mots dans une autre. Osez innover.

3) Structurer l'écriture du 16 mesures

Pour structurer votre écriture, vous pouvez utiliser une application de notes sur votre smartphone, une feuille, un document Word, peu importe. Mais essayez de rendre l’aspect visuel de votre texte compréhensible dans le positionnement des mesures.

Par exemple, pour vous faciliter la tâche lors de l’écriture d’un 16 mesures, vous pouvez créer un bloc comportant des lignes d’écriture. Vous pouvez vous dire que 16 lignes seront adaptées à un seize mesures, voir 32 pour les flow les plus rapides/agressifs.

Le nombre de mots par ligne dépendra de votre flow et de votre débit de paroles. Koba LaD va naturellement avoir moins de mots / lignes par mesures qu’Alpha Wann car la base de leurs flow respectifs n’est pas du tout la même.

Un texte bien structuré pourrait donner cela (source : Humanoïde, Nekfeu) :

Mesures-humanoide-nekfeu

4) Bien placer ses mots

Les placements sont très importants lorsque l’on rédige un 16 mesures, que ce soit pour un couplet ou pour un refrain.

Très souvent, le placement d’une rime, d’une résolution de punchline ou tout simplement d’un mot important, peut se faire sur la fin du deuxième temps d’une mesure (début du troisième), là où la snare/clap/caisse claire vient taper. Mais attention, c’est une solution de facilité et il faut savoir varier ses placements dans les mesures afin de ne pas être trop monotone. Ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres pour placer des mots.

Beaucoup de rappeurs essayent de trouver de nouvelles façons de placer ces mots, avec de nouveaux flows, de nouvelles façons de rapper. Et c’est ce qui rend le processus créatif intéressant. Si tous les rappeurs rappaient dans la même façon alors ce serait très vite ennuyant pour le public, ne l’oubliez jamais et variez les plaisirs.

Si vous êtes arrivé à la fin de cet article, vous aurez en main 4 astuces importantes à connaître afin de rédiger vos 16 mesures, que ce soit pour un couplet ou pour un refrain.

Nous insistons sur le fait que vous ne devez pas vous brider à ces astuces, n’hésitez pas à essayer de varier au maximum votre écriture, vos flows et vos toplines.