Aujourd’hui, l’univers du rap est devenu une véritable usine dans laquelle une grosse quantité de morceaux sont produits chaque jour, notamment grâce à des toplines

Tenir un tel rythme n’est pas toujours simple pour les artistes qui doivent supporter une forte demande de rendement, c’est pour cela que certaines méthodes sont utilisées afin de les aider dans ce processus de création.

Temps de lecture

5 minutes

Qu’est-ce qu’une topline ?

Une topline est essentiellement axée sur la création de la partie vocale d’un morceau, elle comprend les intonations, les flows, les ad-libs et les gimmicks qui seront utilisés sur une instrumentale qui est déjà créée et choisie. Avoir une topline en tant que base afin d’écrire un morceau n’est pas obligatoire, loin de là, mais elle peut réellement aider lors de perte d’inspiration.
Dans sa définition de base, une topline ne comprend pas de mots entièrement prononcés. C’est pour cette raison que l’autre nom de la topline est le “yaourt”.

Les toplines sont utilisées dans beaucoup d’univers musicaux différents (dont le rap), ce qui laisse de plus en plus de place à l’imagination des artistes, notamment pour des refrains chantés.

Quelle est la différence entre un topliner et un songwriter ?

Le topliner va se positionner comme un transmetteur d’idées, il va être le support qui va permettre d’imaginer comment interpréter vocalement le texte que le rappeur aura écrit. Dans cette logique, le topliner ne livre pas la version finale d’un morceau, puisqu’il ne s’occupe pas de l’écriture du texte.

Le songwriter va quant à lui se charger de la partie la plus importante qui est l’écriture du texte. Le songwriter va donc écrire les paroles, la structure, les 16 mesures, les couplets, les refrains… Très souvent, le songwriter est le rappeur lui-même.

Le topliner et le songwriter sont donc totalement complémentaires, ils vont succéder au travail du beatmaker afin de livrer le morceau complet.

Maintenant que l’on a tiré au clair cette notion de topline, nous allons pouvoir voir comment en réaliser une.

Les 6 ASTUCES pour faire une topline rap

Maîtriser le tempo de l’instrumentale

Selon nous, maîtriser le tempo de l’instrumentale sur laquelle nous allons créer une topline est la base de tout.

Une topline est bien évidemment un ensemble d’idées, mais si la topline n’est pas enregistrée dans les temps alors cela s’entendra et le rendu ne sera pas professionnel.

Les instrumentales que nous proposons dans notre boutique en ligne affichent également les tempo (BPM) qui y sont associés, ce qui vous permet de bien plus facilement aborder le rythme d’une instrumentale. Libre à vous de vous aider ou non d’un métronome si vous n’êtes vraiment pas à l’aise avec la gestion du tempo, mais surtout, accordez lui beaucoup d’importance.

Trouver l’inspiration

Les inspirations peuvent être diverses et variées, mais lorsque l’on en a vraiment pas pour réaliser une topline sur une instrumentale rap, alors il est possible de se retrouver face à un mur qui empêchera de créer le morceau final.

Nous conseillons de vous inspirer de tous univers musicaux différents. Écoutez de la musique que vous n’avez pas l’habitude d’écouter, cela permettra d’ouvrir votre esprit à d’autres sonorités, à d’autres flow.

Il est totalement possible de créer une topline avec une musique inspirée de Francis Cabrel et c’est cela qui fera que votre morceau ne ressemblera à aucun autre. Car vous aurez eu des inspirations que très peu de monde avait eu auparavant.

Le brainstorming

Le brainstorming est une technique utilisée dans énormément de milieux professionnels afin de réussir à sortir des idées sans qu’il y ait de barrières qui empêcheraient de les voir émerger.

Dans le cadre d’une création de topline, l’objectif sera de créer un projet, sur Pro Tools par exemple, de lancer l’instrumentale et d’enregistrer tout ce qui va pouvoir vous passer par la tête. Que ce soit des “lalala”, des “popopo”, des “mhmh”, n’ayez aucune limite.

Enchaînez les enregistrements jusqu’à ce que vous n’ayez vraiment plus rien qui sort de votre bouche. À partir d’un moment donné, vous allez vous retrouver avec plusieurs bouts d’inspiration qui vont vous aider à arriver jusqu’au rendu final de votre single rap.

Tout sauvegarder

Ce point est très important et vient en complément du précédent. Lorsque vous commencerez à trier les éléments que vous aurez enregistré, mettez leurs pistes en muet et ne les supprimez pas.

Peut-être que vous aurez un coup de coeur pour certains idées au début mais que vous en serez lassé quelques heures plus tard. Et c’est à ce moment là que vous aurez la satisfaction d’avoir gardé les autres idées que vous aviez enregistré au tout début de la session.

La collaboration

Afin de pousser votre topline encore plus loin n’hésitez pas à collaborer, avec des topliners ou bien même avec vos proches. Comme dit depuis le début, une topline est une succession d’idées. Et n’importe qui autour de vous peut vous dire si vos idées sont cohérentes, si elles sonnent bien et si elles ont du potentiel. Si les toplines n’étaient pas aussi un travail collectif, il n’y aurait jamais eu la gimmick « Pouloulou » du titre « Réseau » de Niska.

Votre topline sonne faux ? N’hésitez pas à ajouter de l’autotune sur vos toplines afin qu’elles entrent dans la gamme de l’instrumentale et qu’il n’y ait pas de problèmes de tonalité qui feraient dire aux autres que votre topline n’est pas bonne.

Ajouter des éléments pour créer du lien

La dernière astuce que nous pouvons vous donner afin de réaliser une bonne topline est de créer du lien entre vos différents bouts d’enregistrement.
Ce lien peut se trouver dans l’ajout d’ad-libs qui sont des mots, bouts de phrases, positionnés en fond du rendu vocal et qui permettent de donner une atmosphère, de l’énergie et du rythme à votre topline. Aujourd’hui, dans le milieu du rap, quasiment toutes les toplines comportent des ad-libs afin de pouvoir les enrichir. Nous avons notamment écrit un article sur l’utilisation d’un de-esser qui vous permettra d’avoir un rendu vocal plus professionnel.

Pour pouvoir faire une topline solide pour votre projet rap, vous aurez donc besoin de réunir certains éléments comme nous avons pu le voir dans cet article. Ces astuces sont données pour vous aider, mais comme nous avons pu le dire, vous ne devez pas vous fixer de limites dans votre processus de création.